Jetez-vous tout ce qui est «passé date»?

Moi oui.
 
Je l'admets, je n'ose pas courir de risques avec mes enfants! On dirait que dès que la date «Meilleur avant» est passée, la peur des intoxications alimentaires arrive! Mais en même temps, je culpabilise de jeter à la poubelle de la nourriture. Je déteste gaspiller et c'est une valeur que je souhaite transmettre à mes enfants… surtout quand on sait que chaque Canadien jette en moyenne 183 kg de nourriture par an1!
 
J'ai donc mené ma p'tite enquête là-dessus pour trouver des solutions.
 
D'abord, j'ai appris que l'étiquetage des dates de péremption est arrivé au Canada dans les années 70. Aujourd'hui, les aliments qui portent la fameuse mention «Meilleur avant» sont ceux qui ont une durée de conservation de 90 jours et moins, sauf les viandes (la date d'empaquetage suffit). Pour les produits non périssables (ceux qui sont encore bons après 3 mois, comme les conserves, les sauces en pot, etc.), les fabricants ne sont pas obligés de nous indiquer une date: c'est leur choix!
 
Mais, après la date de péremption, est-ce que tous les aliments deviennent dangereux pour la santé? Pas tous! Ceux qu'il faut éviter, ce sont les viandes, les poissons, les fruits de mer et les mets préparés. Les autres aliments ont une durée de vie plus longue qu'on le croit s'ils sont bien conservés! Par exemple, les produits laitiers peuvent souvent être consommés sans problème quelques jours après leur date de péremption, tout comme les fruits et les légumes.
 
Quant aux aliments non périssables, leur durée de vie est très longue: même après plusieurs années, les risques d'intoxication sont très faibles. Le pire qu'il pourrait arriver, c'est que leur couleur, leur texture et leur goût soient moins intéressants. Alors, pourquoi on met une date d'expiration sur ces produits? Simplement pour nous indiquer leur durée de fraîcheur optimale. Mais saviez-vous qu'au Royaume-Uni, il est interdit d'indiquer des dates de péremption sur les produits non périssables? C'est l'une des mesures mises en place pour éviter le gaspillage alimentaire! Pas fou!
 
Là où ça devient embêtant, c'est que la date de péremption ne tient plus si le produit est ouvert. Par exemple, même si un pot de sauce tomate est bon pendant trois mois selon ce qui est indiqué sur l'emballage, une fois ouvert, il faut le manger en 3 ou 4 jours.
 
Alors, on fait quoi?
 
Je crois qu'on doit revoir notre compréhension de «Meilleur avant» qui ressemble pas mal souvent à «Poison après»! Une façon d'y arriver, c'est de bien connaître la VRAIE durée de conservation des aliments. Le Gouvernement du Canada offre plusieurs conseils là-dessus sur son site Web : http://canadiensensante.gc.ca/eating-nutrition/healthy-eating-saine-alimentation/safety-salubrite/tips-conseils/storage-entreposage-fra.php.
 
Mais c'est plus facile à dire qu'à faire. Cette peur du «passé date» fait tellement partie de nos habitudes! D'ici à ce qu'on arrive à les changer, voici quelques-uns de mes trucs pour éviter de gaspiller:
 
  • Faire mon épicerie selon une liste et m'y tenir
  • Limiter l'achat de produits périssable au minimum
  • Bien aménager mon frigo (les produits plus vieux à l'avant, les fruits dans le bon panier du bas, etc.)
  • Congeler la viande fraîche si je ne la consomme pas dans la journée d'achat
  • Faire des potages avec les légumes moins croquants
  • Indiquer la date d'ouverture de mes pots et cannages
Et vous, quels sont vos trucs?
 
 
1. Source: Statistique Canada, 2007, Gaspillage réalisé entre la vente au détail et la consommation.