La cuisine thaïlandaise se reconnaît à ses parfums de basilic, de coriandre, de lait de coco, d'ail, de citronnelle, de piment, de sauce de poisson et de sauce soya. Outre ces arômes, les plats à base de riz sont populaires dans ce pays.

Dans la même foulée que la cuisine chinoise et la cuisine japonaise, l'usage de gras est réduit au minimum. La cuisson rapide est aussi préférée afin de garder la nature des aliments. Par contre, les techniques de cuisson se veulent diversifiées avec le wok, la vapeur, le gril et la friture.

Lors du service de mets thaï, il faut jouer la carte de l'équilibre en associant un plat épicé à un autre plus doux. Pour respecter les règles de l'art, évitez de proposer deux mets relevés en même temps.

  1. 1