Pour faire cohabiter deux zones d'activités dans un espace ouvert, il suffit de penser l'aménagement du sous-sol en tirant le meilleur parti de ses contraintes. Ici, on a choisi de localiser la salle d'entraînement dans un coin formé par trois murs. Afin de circonscrire ce lieu d'exercice et de le différencier du salon contigu avec plus de netteté, on a couvert une partie du plancher en bois avec un tapis coussiné et antidérapant. Parfait pour amortir les chocs des séances d'entraînement! Et après l'effort vient le réconfort dans l'aire de détente attenante...