Un éclairage déficient au sous-sol, c'est loin d'être agréable! Steve Ross, designer principal pour L'Atelier Avant-Garde et membre de l'Association professionnelle des designers d'intérieur du Québec (APDIQ), partage avec nous ses précieux conseils pour optimiser la lumière dans cet espace de vie.

  1. 1

    Choisir le bon éclairage artificiel

    Les lumières encastrées offrent de nombreuses options de faisceau, d'intensité, d'ampoules (DEL, halogène…), et s'installent aussi bien au plafond qu'au plancher (encastrées dans le plancher, les lumières donnent en prime de la hauteur !). Pour un éclairage plus direct et uniforme, privilégiez le fluorescent : vous pourrez contrer son effet froid en optant pour une teinte chaleureuse et en graduant l'éclairage. La clé : combiner différents types d'éclairage général et compléter avec des appliques, des lampes sur pied et des lampes de table.
  2. 2

    Décupler la lumière naturelle

    Plusieurs solutions sont possibles pour maximiser la luminosité au sous-sol: ouvrir la cage d'escalier pour diffuser la lumière du rez-de-chaussée, miser sur un aménagement à aire ouverte, créer des ouvertures dans les murs, introduire des cloisons de verre, etc. Il arrive aussi que des modifications extérieures doivent être faites à la résidence, comme intégrer des margelles conformes aux normes du bâtiment. Si celles-ci sont bien dégagées, elles favoriseront le passage de la lumière au sous-sol.
  3. 3

    Miser sur les bonnes couleurs

    Privilégiez les couleurs claires pour les murs, le plancher, le plafond et le mobilier : elles reflètent mieux la lumière, donnent une sensation de hauteur (surtout si le plafond est pâle!) et créent des points de lumière. Mais n'oubliez pas que les couleurs sombres ont aussi leur place ! Elles peuvent en effet donner du caractère à une pièce ou lui injecter une âme feutrée digne d'un bar ou d'un cinéma. Il n'y a pas de règle; tout dépend de la fonction et du style de la pièce.
  4. 4

    Créer de l'ambiance

    Le sous-sol est le lieu idéal pour jouer avec la lumière! Afin de la moduler au gré de vos envies, de l'ambiance recherchée, des activités pratiquées ou des objets et structures à mettre en valeur, évitez de relier tous les encastrés sur le même interrupteur. Misez aussi sur des gradateurs qui vous permettront de passer facilement d'un éclairage fort à une ambiance feutrée. Il existe même des applications mobiles permettant de programmer des ambiances à partir de votre téléphone intelligent!
  5. 5

    Jouer sur les perceptions

    Il existe plusieurs façons de déjouer les perceptions au sous-sol. Par exemple, un plafond tendu au fini miroitant s'avère efficace pour capter la lumière et la réfléchir dans la pièce. Si sa couleur est pâle, la luminosité sera décuplée. Un modèle très foncé donnera plutôt l'impression d'une absence de plafond. Autre idée: une murale pour créer l'illusion d'une pièce agrandie et ouverte sur l'extérieur (une reproduction d'un boisé qui étire la perspective, une murale de New York donnant l'impression d'être au 50e étage, etc.).