Quel budget prévoir pour les rénos de cuisine?

1
Merci à Carol-Anne Vachon, designer-cuisiniste pour Christian Marcoux cuisine et mobilier design (christianmarcoux.com), pour sa précieuse collaboration.

Votre cuisine est mûre pour une cure de rajeunissement? Carol-Anne Vachon, designer-cuisiniste pour Christian Marcoux cuisine et mobilier design, vous donne une idée du budget à prévoir pour mettre votre projet en branle et donner un second souffle à cette pièce conviviale!

Établir son budget
Généralement, pour faire un investissement rentable, les rénos de la cuisine ne devraient pas dépasser 10 à 15% de la valeur de la propriété. Par exemple, pour une résidence de 300 000$, le budget dédié à la rénovation de la cuisine devrait se situer entre 30 000 et 45 000$. «Il s'agit d'un montant raisonnable si l'on considère la valeur de revente, et d'un budget très réaliste pour rénover la cuisine», précise Carol-Anne Vachon. Un budget supérieur peut valoir la peine si vous souhaitez garder votre maison très longtemps ou si vous faites des choix spécifiques (matériaux plus coûteux ou mobilier haut de gamme, par exemple).

Répartition des coûts
Le budget se répartit souvent en deux catégories, soit une comprenant démolition, main-d'oeuvre (électricien, plombier, tireur de joints), service d'entrepreneur, couvre-sol, dosseret, peinture, électros et déco, et une autre dédiée aux armoires, comptoirs, îlot, rangement, poignées et quincaillerie. Ces deux catégories occupent chacune environ 50% du budget total. Ainsi, si les dépenses de la deuxième catégorie s'élèvent à 25 000$, il vous en coûtera possiblement un autre 25 000$ pour la main-d'oeuvre, le couvre-sol, les électros, etc.

Faire appel aux services d'un professionnel
Si les services d'un designer-cuisiniste peuvent varier d'une entreprise à l'autre, ils comprennent généralement la prise en note des besoins du client, la conception du projet et du plan (incluant le plan d'élévation et un dessin 3D), les devis, la soumission, la recherche de matériaux ainsi que l'installation. Les frais sont normalement inclus dans le budget. Si toutefois le client choisit de faire aff aire avec une autre entreprise pour la fabrication d'un mobilier qui a été conçu par le designer-cuisiniste, des frais supplémentaires peuvent s'appliquer. Pour optimiser la rencontre, on recommande aux clients d'avoir une idée de base du projet (besoins, style recherché, budget, etc.).

Pourquoi ça vaut la peine?
Selon Carol-Anne Vachon, l'expérience des designers- cuisinistes permet de suivre un fil conducteur précis, de respecter les proportions de l'espace, d'éviter des erreurs, et plus important encore, de gagner du temps et d'éviter les dépenses inutiles!

Conseils pour limiter les coûts
Le premier conseil de Carol-Anne Vachon: ne pas avoir peur de révéler son vrai budget aux professionnels avec lesquels on fait aff aire, et leur faire confiance. «Les professionnels sont là pour aider les clients à respecter leur budget, pas pour doubler les coûts!», ajoute-t-elle. Lorsque c'est possible, éviter les travaux tels qu'abattre des murs ou déplacer les électros peut aussi aider à économiser des sous sur la main-d'oeuvre. Enfin, réaliser certains travaux soi-même (peinture, pose de céramique, etc.) peut diminuer la facture totale de manière considérable. Par exemple, la fabrication, l'installation et la livraison des armoires peuvent représenter jusqu'à 50% du budget total: les installer soi-même vous permettra donc de faire de belles économies!