Quand le sébum s'en mêle, diffcile de ne pas faire la tête. Portrait reluisant sur la chevelure huileuse et, surtout, trucs et produits pour pallier la situation.

Les causes

—Les hormones
La testostérone influence la production de sébum.

Stress
Chaque poussée de stress provoque une poussée de sébum.

Brushing trop chaud
Le séchoir cuit littéralement le cuir chevelu.

Produits capillaires abrasifs
Ils assèchent le cuir chevelu.

Alimentation mal équilibrée
Fatigue



Les bons gestes
  • On croque dans les fruits et dans les légumes verts; on évite le pain et le riz blancs.
  • On alterne shampoing doux et shampoing traitant.
  • On sèche notre chevelure à basse température et uniquement sur les pointes et longueurs.
  • Après le revitalisant, on rince longuement la crinière à l'eau tiède et on termine avec un jet d'eau froide.
  • On s'abstient de masser vigoureusement le cuir chevelu.
  • On n'applique jamais d'après-shampoing sur les racines.

Les + et les - du sébum

Le sébum a d'abord et avant tout un rôle protecteur: il chouchoute tiges pilaires et cuir chevelu. Mais quand sa production s'emballe, certains symptômes indésirables se manifestent :
  • Pellicules grasses
  • Affinement du cheveu
  • Perte de cheveux
  • Odeur nauséabonde
  • Démangeaisons