Sur les tapis rouges ou sous les projecteurs, les stars en mettent plein la vue. Parfaitement lookées, elles a chent les dernières tendances (les devancent même!) et portent les griffes de l'heure. Ont-elles du flair pour la mode ou reçoivent-elles un coup de main d'un styliste professionnel? On penche pour la deuxième option!

en collaboration avec Annie Lafrance / photo: Shutterstock

 

Au lendemain d'un gala ou d'un tapis rouge, les photos des stars circulent abondamment sur les réseaux sociaux. On s'amuse à critiquer leur choix vestimentaire: «sa robe ne la met pas en valeur», «cette tenue lui donne dix ans de plus». À l'inverse, certains looks sont applaudis, lançant du coup la prochaine tendance. Bien que certaines personnalités choisissent ellesmêmes leurs vêtements, la plupart font appel à des professionnels: les stylistes de mode.

La confiance d'abord
Au Québec comme à l'international, le métier de styliste varie: la plupart conseillent monsieur et madame Tout-le-monde pour l'achat de leurs vêtements, d'autres habillent les animateurs de télévision ou les comédiens des publicités. Quelques-uns sont spécialement choisis pour relooker les artistes. Comment décrochent-ils ces prestigieux contrats? «C'est souvent du bouche à oreille. Il faut d'abord faire ses preuves et établir une relation de confiance», dit la styliste Nathalie Roberge, qui conseille depuis deux ans l'animatrice Marie-Soleil Michon pour la télé. Elle crée également les looks branchés des VJ de Musique Plus et de Musimax. «Pour Musique Plus, j'aime les styles hétéroclites, mais qui passent bien à l'écran», dit-elle. Plus classique, la styliste de Québec Ysabelle Mercier travaille sur les plateaux de télé, «mais il y a moins de tournages, donc moins de demandes». N'empêche, au fil des ans, elle a bâti une relation de con ance avec certaines animatrices, dont Christine Michaud, et ses fonctions ont été élargies. «Je peux autant l'habiller pour un gala que pour ses vacances!», poursuit-elle. Ysabelle conseille également les hommes – dont le mignon chroniqueur David Bernard! – ainsi que des groupes de musique qui préfèrent rester discrets sur le sujet. «Certains ne veulent pas dire qu'ils sont habillés par quelqu'un d'autre et je respecte ce choix. D'autres crient sur toutes les tribunes qu'ils ont une styliste personnelle! Ça fait glamour», lance Ysabelle.