La grossesse, pour le corps et le quotidien d'une femme (et particulièrement ceux d'une femme athlète, sportive ou active), est quelque chose à apprivoiser. Porter un enfant, lui offrir une maison douillette et avoir la capacité de le mettre au monde est une chance inouïe… mais ouf, quel marathon! Grossesse et course à pied font-elles bon ménage? Voilà une question que vous êtes nombreuses à vous poser.

Si la course à pied fait déjà partie de votre quotidien, que vous êtes certaine que vos muscles profonds sont suffisamment entraînés et que vous ne ressentez pas d'inconfort, n'hésitez pas à continuer de courir. Au moindre doute, consultez un physiothérapeute spécialisé en rééducation périnéale qui pourra évaluer votre musculature profonde. Vous et votre bébé pourrez ainsi bénéficier de tous les bienfaits de l'activité physique.

Sarah Baribeau, kinésiologue-kinésithérapeute, spécialisée en périnatalité et propriétaire de Bougeotte et Placotine.

À considérer si vous souhaitez continuer à courir durant votre grossesse:

  1. 1

    Soyez toujours à l'écoute de votre corps.

    Même si la course faisait partie de votre quotidien avant la grossesse, il se peut qu'en raison du ventre qui grossit, vous ressentiez des inconforts lors de vos sorties. Écoutez votre corps et cessez l'effort si vous ne vous sentez pas en forme.
  2. 2

    Ne vous mettez pas dans un esprit compétitif.

    Vous devez vous assurer de toujours être capable de parler durant l'effort. Ce petit truc vous permettra de doser l'intensité. Votre meilleur guide, c'est vous!
  3. 3

    Assurez-vous d'avoir la musculature nécessaire.

    Avec la grossesse qui progresse, chacune de vos foulées deviendra un défi pour les muscles du plancher pelvien. Ainsi, il est recommandé de pratiquer des exercices de stabilisation afin d'avoir la force suffisante au niveau des muscles stabilisateurs profonds de votre bassin.