En quête d'idées simples pour vous encourager à manger moins (ou mieux), et ce, sans vous en rendre compte? En voici quelques-unes!

1. Distinguez la faim de la soif.
Si vous ressentez une fringale, pensez à boire de l'eau avant de grignoter. Il se peut que votre faim soit en réalité un manque d'hydratation, car le cerveau confond parfois ces deux sensations.

2. Quantifiez vos portions.
Pour ce faire, répartissez à l'avance vos repas du jour (collations incluses!) dans des contenants hermétiques. Vous ne mangerez que la portion préparée!

3. Éteignez la télévision quand vous mangez.
Elle vous distraira à un point tel que vous mangerez environ 15% de nourriture en plus sans vous en apercevoir.

4. Faites les courses le ventre plein.
Vous résisterez mieux à la tentation d'acheter des aliments riches en gras et en sucre. Liste d'épicerie en main, tenez-vous-en à l'essentiel, et vous rapporterez alors moins de «cochonneries» à la maison!

5. Remplissez frigo et garde-manger avec des aliments sains.
En ayant toujours des aliments santé sous la main, vous éviterez de vous tourner vers des en-cas mauvais pour le tour de taille!

6. Utilisez de la vaisselle plus petite.
Vous aurez plus facilement l'impression d'avoir assez de nourriture dans une petite assiette que dans une grande. Et miracle, ça trompera votre mental qui limitera par lui-même la quantité d'aliments avalés!

7. Jouez le jeu des contrastes.
Un contraste net entre la couleur de l'assiette et celle de la nourriture (pâtes et sauce rouge dans une assiette blanche; pâtes et sauce blanche dans une assiette rouge) conduirait à une réduction de nos portions d'environ 20%.

8. Déjeunez équilibré.
Un bon déjeuner (un fruit, un produit laitier et une portion de céréales, par exemple) fournit de 25 à 30 % de l'énergie requise pour tenir le coup jusqu'à l'heure du dîner sans grignoter.