Si on se fie à la croyance populaire, faire craquer ses articulations favoriserait l'apparition d'arthrose ou d'arthrite. Or, les études tendent à démontrer le contraire.

Pendant 60 ans, l'allergologue Donald Unger a fait craquer les articulations de sa main gauche au minimum deux fois par jour, ne touchant pas à celles de la main droite. Résultat: aucun problème d'articulation sur la main gauche ni sur la main droite! Une autre étude menée sur plus de 200 personnes âgées publiée dans le Journal of American Board of Family Medicine a dévoilé que ceux qui se faisaient régulièrement craquer les jointures ne souffraient pas plus d'arthrite que les autres. Même si les scientifiques s'entendent pour dire que cette manie ne causerait pas de troubles des articulations, il faudrait toutefois plus d'études pour pouvoir le confirmer clairement.

Rappelons que le son provoqué par le craquement des articulations n'est pas celui des doigts: les articulations sont protégées par un liquide visqueux (liquide synovial) qui assure leur lubrification et limite la friction. Lorsque l'on étire les doigts, ce liquide se remplit de bulles d'air qui éclatent, provoquant le fameux bruit de craquement.