La visite d'un conseiller en prévention en assurance habitation ne vous enchante pas ? Pourtant, c'est chose courante dans le secteur de l'assurance de dommages. Certains craignent d'avoir à modifier des éléments et à débourser des sommes importantes. Pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut s'assurer dès le départ que les travaux sont conformes. Pour ce faire, nous avons sélectionné, en collaboration avec le service d'assurance habitation de Promutuel Assurance, quelques éléments de base que les compagnies d'assurance vérifieront probablement. Vous pourrez ainsi prévoir plutôt que d'avoir à recommencer!

Installation d'un chauffage au bois
L'installation d'un poêle à bois à des fins de chauffage ou d'ambiance demande une grande précaution de votre part. Autant en ce qui a trait aux risques d'incendie qu'à votre assurance habitation, des règles très précises sont à suivre. Procurez-vous un appareil homologué et assurez-vous de suivre les directives d'installation du fabricant. Vérifiez d'abord la distance entre le mur et votre poêle afin d'assurer une bonne circulation de l'air. Au mur, vous devez avoir une superficie minimale couverte par une protection supérieure contre la chaleur. Il en va de même pour le plancher. La cheminée est également très réglementée, que ce soit pour le type de cheminée, pour la distance entre les murs et les plafonds ou pour le nombre d'appareils utilisant une même cheminée. Une cheminée par appareil de chauffage est requise.

Rampe et garde pour escalier
A priori, cela peut vous sembler évident, mais dans les faits, une certaine tendance en design intérieur proposait des escaliers sans rampe ou munis de garde-corps non sécuritaires. Très épuré, ce design contrevient malheureusement aux critères d'assurance. Notez que plusieurs modèles d'escalier comprennent maintenant des protections latérales en verre transparent contre les chutes, ce qui modifie peu le « look », mais rendra l'installation conforme. Les garde-corps avec barreaux à l'horizontale ne sont pas conformes aux normes. Ils doivent être installés à la verticale et empêcher le passage d'un objet de plus de 4 po.

L'électricité : un territoire partagé
L'électricité demeure toujours un point très sensible pour les compagnies d'assurance habitation. Selon la loi, tous les travaux électriques doivent être effectués par un maître-électricien, et ce, en tout temps. De plus, il sera en mesure de bien vous conseiller et de suivre les normes de sécurité. Quand les anciens panneaux à fusibles sont rendus à la fin de leur vie utile, il est alors fortement recommandé de les faire remplacer par de nouveaux panneaux à disjoncteurs.

Clapet antiretour d'égout
L'installation d'un clapet antiretour d'égout peut vous éviter bien des problèmes. Si celui-ci n'est pas déjà présent dans votre demeure, il est toujours possible d'en faire installer un par un maître en tuyauterie, et ce, à un coût raisonnable. Le clapet vous protégera contre les refoulements d'égout souvent involontaires et incontrôlables. Certaines compagnies d'assurance exigent la présence d'un clapet afin d'obtenir une assurance habitation auprès d'elles.