Ados et réseaux sociaux: le rôle des parents
/ 5

Ados et réseaux sociaux: le rôle des parents

Facebook, Twitter, Instagram, YouTube, Google+… Les réseaux sociaux se sont installés bien confortablement dans nos vies, et nos ados en sont de fervents utilisateurs. Conseils d’experts pour mieux les accompagner dans cette jungle virtuelle.

 

Les réseaux sociaux sont devenus, pour une majorité de jeunes, un véritable mode de vie. Bien que la plupart en tirent une expérience positive, il reste que l’univers virtuel comporte son lot de dangers potentiels. En ce sens, Laurence Bee, maman, journaliste, blogueuse et auteure spécialisée dans les usages numériques, explique que les parents doivent aborder les risques de la vie virtuelle de la même manière que ceux de la vie réelle. «Lorsque nous apprenons à nos enfants à traverser la rue, nous leur expliquons qu’ils doivent être prudents. Nous leur répétons plusieurs fois, en ayant un oeil attentif à leur comportement, afin de les rendre autonomes.» Il faut adopter la même attitude dans l’éducation aux réseaux sociaux, en rappelant régulièrement aux enfants de ne pas divulguer leurs coordonnées en ligne, de réfléchir avant de publier quoi que ce soit, surtout des photos, sachant que le droit à l’oubli n’existe pas sur le Net.

Usage abusif: prévenir, détecter et agir 
Selon Laurence Bee, lorsque le temps passé sur les réseaux sociaux ou sur le Net empiète sur les autres occupations de nos ados, il est temps de recadrer les choses. «C’est aux parents de mettre leurs propres limites et de fixer un cadre. Il n’y a pas de recette miracle. Le mieux est de commencer le plus tôt possible à expliquer qu’Internet est formidable, mais qu’il faut aussi savoir décrocher». Il revient aux parents de proposer d’autres activités pour détourner l’attention des ados des réseaux sociaux.

Les avantages

  • Communicationils permettent à nos ados d’être en contact avec leurs amis gratuitement, même à distance. Ils peuvent également s’en servir pour l’aide aux devoirs, comme nous le faisions à l’époque avec le téléphone de la maison.
  • Partage et valorisation: les jeunes ont la possibilité de publier leurs textes sur un blogue, devenant ainsi des apprentis rédacteurs. Les plus artistiques profiteront des sites comme YouTube, Myspace ou Instagram pour partager vidéos, créations musicales et photos de leur cru.
  • Découverte et apprentissage: en échangeant avec d’autres membres d’un réseau, l’ado est appelé à découvrir de nouveaux centres d’intérêt. De plus, écrire un texte de présentation ou faire une vidéo pour personnaliser sa page l’amènera à développer des compétences techniques.

 



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte