Jeux vidéos: comment débrancher votre ado?
/ 5

Jeux vidéos: comment débrancher votre ado?

Texte: Annie Lavoie
Photo: Shutterstock

Inciter nos ados à passer moins de temps devant leurs écrans: un défi de taille! Console de jeu, tablette, téléphone intelligent, ordinateur… la tentation est grande! Comment faire pour éviter qu’ils ne deviennent accros? Voici les avis et les conseils de trois experts.

D’abord, prévenir est toujours la meilleure façon de faire, nous avise la Dre Anne-Marie Goyette, pédiatre du développement et du comportement. Pour ce faire, celle-ci nous incite à donner de saines habitudes de vie à nos enfants dès leur plus jeune âge en limitant leur temps d’écran au quotidien. «Si l’on suit les recommandations de la Société canadienne de pédiatrie, les enfants d’âge préscolaire ne devraient pas passer plus de 60 minutes par jour devant un écran. Pour les enfants de six ans et plus, cette limite passe à deux heures.»

Les enfants canadiens de la 6e à la 12e année passent 7 heures et 48 minutes par jour devant des écrans, soit presque quatre fois le temps recommandé par les pédiatres!
Source: Bulletin de l’activité physique chez les jeunes, Jeunes en forme Canada, 2012

Trop de temps devant l’écran: pas génial pour le social, le physique et le mental!

«Si le jeune a des difficultés sur le plan social, il peut entrer dans un pattern. S’il joue plusieurs heures par jour, il ne socialisera pas et ça ne l’aidera pas du tout sur ce plan. C’est important de socialiser à l’adolescence, et passer du temps à jouer à des jeux vidéo va totalement à l’encontre de ça. Pendant que le jeune passe quatre heures devant ses jeux vidéo, il ne fait pas d’exercice. On sait que l’activité physique a beaucoup d’effets positifs sur le mental, que ça aide à la concentration et que c’est bon pour le moral. Les personnes qui ne font pas d’exercice sont plus à risque de faire une dépression.» – Dre Anne-Marie Goyette

Attention!
L’idée n’est pas d’interdire à 100%, mais de restreindre ou de diminuer le temps passé devant les écrans.

5 conseils pour une meilleure conciliation parents-écrans-ados

1. On s’intéresse aux cyberactivités de notre jeune
«Il doit savoir qu’on est présent dans sa cyber-réalité comme dans sa vraie vie. Ça nous aidera aussi en tant que parent à voir ce qu’il va chercher de positif dans ses jeux et quelle est sa motivation derrière tout ça.» – Carl Milot, intervenant Ligne Parents

2. On l’aide à diversifier ses intérêts
«En tant que parent, notre rôle est d’amener notre enfant à développer ses habiletés. Si on souhaite un certain contrôle sur le temps qu’il passe devant les écrans ou qu’on vise à le diminuer, il faut l’encourager à faire d’autres activités. Pour ce faire, on va miser sur les relations sociales et les intérêts qu’il a déjà. S’il est bon dans un sport ou en peinture, par exemple, on va le motiver à aller plus loin dans ces activités. » – Carl Milot

3. On fixe des règles claires
«À la base, il est important de mettre des règles très claires avec le jeune. Combien de temps peut-il jouer? Dans quel contexte? Avant ou après ses devoirs? Il y a toutes sortes de règles qu’on peut fixer, et ça, c’est le premier cheval de bataille du parent.» – Carl Milot 
«On écrit les règles et on les met à la vue. Ça aide aussi les parents à rester cohérents!» – Linda Cusson, coach familial et fondatrice de Parents branchés

4. On l’amène à se conscientiser
«On demande à notre jeune de noter les heures qu’il passe devant ses jeux pendant une semaine ou un mois, par exemple. Ainsi, il aura un portrait réaliste du temps qu’il passe à jouer, et ça risque de susciter une réflexion de sa part.» – Carl Milot

5. On donne l’exemple
«Il faut limiter le temps qu’on passe nous-même devant notre ordinateur, notre tablette ou notre cellulaire. Peu importe son âge, l’enfant regarde ce que ses parents font.» – Linda Cusson

Ressources

Pour les parents:

Ligne Parents:
ligneparents.com,
1 800 361-5085

Parents branchés:
parentsbranches.com

Pour les ados

Tel-jeunes:
teljeunes.com,
1 800 263-2266

Jeunesse, J’écoute:
jeunessejecoute.ca,
1 800 668-6868



You may also like

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte