L’apprentissage de la propreté
/ 5

L’apprentissage de la propreté

Par Nadia Gagnier, Ph. D., psychologue
Photo: Shutterstock

Q. Pour initier l’enfant à la propreté, préconisez-vous de lui faire porter des couches-culottes (de type pull-ups) ou de lui laisser mouiller sa culotte?

R. Deux enfants peuvent réagir fort différemment à ces deux approches. Je crois qu’il peut être souhaitable de commencer par les couches-culottes, qui permettront à l’enfant de développer un sentiment d’autonomie. Il fera cet apprentissage sans vivre l’inconfort d’une culotte souillée lorsqu’il oubliera d’aller sur le pot.

Ensuite, vous pourrez le motiver à faire des efforts supplémentaires en lui disant qu’il pourra porter une culotte «de grand» lorsqu’il aura vécu un certain nombre de succès sur le pot. Lorsqu’il sera fier de porter ses premières culottes, avisez-le que s’il oublie d’aller sur le pot, il trouvera la sensation désagréable. Il ne faut pas le disputer si un accident survient. Au contraire, il faut le rassurer en lui disant que les oublis peuvent arriver, que vous n’êtes pas en colère et que vous avez confiance qu’il réussira à aller sur le pot la prochaine fois.



You may also like

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte