Le rôle des parents dans le décrochage scolaire
/ 5

Le rôle des parents dans le décrochage scolaire

Au Québec, un jeune sur cinq quitte l’école sans obtenir de diplôme. Que peut-on y faire comme parent? Voici de l’information pour vous aider à mieux comprendre le phénomène du décrochage scolaire et des conseils pour mieux le prévenir.

Par Geneviève Gourdeau / Photo: Shutterstock

Tous les enfants ne commencent pas l’école avec les mêmes chances de réussite. «Les facteurs de risque de décrochage scolaire entrent en jeu très tôt, souvent dès la petite enfance. Ces facteurs s’accumulent au fil des années. Plus ils sont nombreux, plus les risques de décrochage sont élevés», explique Pierre Potvin, professeur associé au Département de psychoéducation à l’UQTR et consultant en éducation et psychoéducation.

Les principaux facteurs de risque
 

  • Un milieu défavorisé (et ses impacts)
  • Des problèmes de comportement extériorisés à l’école (par exemple, conflits avec les enseignants, indiscipline)
  • Des problèmes d’attention dès la première année
  • Un rendement scolaire faible dans les matières de base: lecture, écriture, mathématiques
  • Un désengagement sur le plan scolaire
  • Une famille monoparentale
  • L’absence de diplôme ou la faible scolarisation de la mère
  • Des parents qui accordent moins d’importance aux résultats scolaires
  • Une image de soi négative
  • Le fait d’être un garçon

Que faire si mon enfant est à risque?
«Il faut absolument que le jeune puisse associer l’école à des choses positives, qu’il y soit rattaché par un élément ou une activité qu’il adore», souligne Pierre Potvin. Le sport est un excellent exemple, la musique également, ou toute activité pour laquelle l’enfant se passionne.

5 conseils pour prévenir le décrochage
Dès l’entrée à la maternelle de son enfant, il est recommandé d’adopter les comportements suivants:
 

  • S’intéresser au cheminement scolaire de son enfant sur une base régulière.
  • Avoir des attentes réalistes face aux succès scolaires de son enfant.
  • Aider son enfant et faire un suivi avec l’école lorsque des difficultés surgissent.
  • À l’adolescence, continuer une supervision non envahissante, mais rigoureuse de ce qui se passe à l’école et avec les amis.
  • Maintenir une bonne communication avec son enfant.

Parent décrocheur, enfant décrocheur?
«Un enfant n’est pas automatiquement condamné si l’un de ses parents est un décrocheur. Mais de nombreuses études démontrent que si la mère n’a pas de diplôme et qu’elle est monoparentale, le risque de décrochage est assez élevé. La présence du père ou d’une figure paternelle qui valorise l’éducation est vraiment très importante, surtout auprès des garçons», explique Pierre Potvin.

Les signes avant-coureurs
«Le décrochage n’arrive jamais tout d’un coup. Il y a des signes avant-coureurs qui peuvent s’étaler sur trois à six mois, voire un an, auxquels il faut prêter attention», indique Pierre Potvin. Soyez à l’affût des indices suivants:

  • Hausse de l’absentéisme à l’école.
  • Votre ado se tient avec d’autres jeunes décrocheurs ou des pairs qui ont des problèmes de comportement.
  • Émergence de problèmes de consommation, de toxicomanie.
  • Problèmes d’intimidation à l’école.

Mon ado décroche… comment réagir?
Pierre Potvin recommande de communiquer aussitôt avec l’école et de demander à ce qu’un plan d’intervention soit établi avec les différentes personnes-ressources. «Aussi, si vous en avez les moyens, apportez à votre ado toute l’aide nécessaire par l’embauche de spécialistes, si l’école n’est pas en mesure de vous les fournir: suivi psychologique, orthopédagogue, cours privés, etc.»

RESSOURCES:
uneplacepourtoi.qc.ca
toutpourreussir.com
ctreq.qc.ca
mobilys.org

Merci à Pierre Potvin, Ph. D. ps. éd., professeur associé au Département de psychoéducation de l’UQTR et consultant en éducation et psychoéducation, pour sa précieuse collaboration.

 



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte