Les complexes d’Œdipe et d’Électre
/ 5

Les complexes d’Œdipe et d’Électre

photo: Shutterstock

 

COMMENT RÉAGIR AUX COMPORTE MENTS POSSESSIFS DE NOS EN FANTS LORSQU’ILS SONT EN PLEINE PHASE DU COMPLEXE D’OEDIPE OU D’ÉLECTRE?

Étape tout à fait normale à traverser, le complexe d’OEdipe (le garçon «amoureux» de sa mère) ou d’Électre (la fille «amoureuse» de son père), peut être compliqué dans certaines familles! Cette période place l’enfant de 3-4 ans dans une situation potentiellement conflictuelle, et ce, bien malgré lui. Ce passage le conduira vers la consolidation de son identification sexuelle – car après ces soubresauts, l’enfant se dirigera vers l’identification au parent du même sexe afin de découvrir ses propres forces personnelles. La meilleure façon de traverser ce moment consiste à être vigilant et à rassurer l’enfant en quête. L’enfant aura besoin que sa mère ou son père le «quitte» peu à peu afin qu’il prenne confiance et développe ses propres stratégies d’adaptation. L’autre parent a un rôle capital: celui d’exprimer son amour à son enfant, mais de le dissuader d’imaginer que sa mère ou son père deviendra sa ou son partenaire. Il faut utiliser des explications simples telles que «Maman t’aime beaucoup et papa aussi, mais maman est mon amoureuse… Un jour tu trouveras toi aussi une amoureuse!» Les comportements possessifs sont directement reliés au besoin de se sentir aimé et de conquérir. En ne mettant pas l’accent sur ses réactions ou en les ignorant, il y a fort à parier que la période ne durera que quelques semaines.



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte