Les séquelles de l’avortement
/ 5

Les séquelles de l’avortement

Q. Quels sont les impacts psychologiques et sexuels de l’avortement?

Par Julie Pelletier, sexologue / Photo: Shutterstock

R. Les femmes qui ont vécu un avortement portent souvent le poids de la décision pendant les mois suivant l’intervention. Les conditions dans lesquelles se sont faites la prise de décision et l’intervention jouent un rôle déterminant dans la suite des événements. Sur le plan psychologique, les séquelles sont le regret, le doute, la baisse de l’estime de soi, le sentiment de vide et la crainte de ne plus pouvoir concevoir un enfant. Sexuellement, l’impact est lié le plus souvent au désir et à l’orgasme par la crainte involontaire de s’abandonner au plaisir de peur de vivre une nouvelle grossesse non désirée. Certaines femmes connaissent des difficultés liées à la pénétration – peur de la douleur ou de «laisser entrer celui qui pourrait occasionner de nouveau la situation». Il s’avère souvent impératif de consulter afin de mieux vivre la situation (deuil, recadrage…).


You may also like

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte