Mon enfant a un ami imaginaire, dois-je m’inquiéter?
/ 5

Mon enfant a un ami imaginaire, dois-je m’inquiéter?

Par Nadia Gagnier, Ph. D., psychologue drenadiapsychologue.com
Photo: Shutterstock

Mon fils de 4 ans a un ami imaginaire. Il s’agit d’un toutou qu’il traîne partout avec lui et qui, selon ses dires, a des émotions, des idées et des désirs. Devrait-on s’inquiéter de ce genre de comportement? Nos deux fils plus vieux n’ont pas vécu cette phase…

Non seulement vous n’avez pas à vous inquiéter de ce genre de comportement, mais vous devriez peut-être même vous en réjouir! Le jeu symbolique («faire semblant») et les amis imaginaires, souvent présents chez les enfants de 3 à 5 ans, sont généralement les signes d’une belle imagination et d’un intérêt à comprendre le monde qui les entoure. Cet ami imaginaire peut aider l’enfant à poser des questions à ses parents («Mon ami aimerait savoir pourquoi…»), à mieux comprendre et à réguler ses émotions, à développer son langage et même, éventuellement, à comprendre les lettres et les chiffres qui, comme son toutou, sont des symboles de concepts abstraits. Même si ce «jeu» peut vous paraître bizarre, ne tentez pas de lui faire comprendre que son ami imaginaire n’existe pas. Cela pourrait le faire se sentir inadéquat, alors que cet ami est probablement une façon très saine de combler un besoin affectif. Ce sera passager. Laissez-le libre de jouer avec son imagination et, lorsqu’il vous en parle, montrez-vous intéressée et curieuse par rapport à cet «ami». Cela pourrait vous aider à comprendre le monde imaginaire de votre fils, ses questionnements et ses émotions.


Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte