Accueil | Trucs | Santé | Les éjaculations nocturnes
Les éjaculations nocturnes
/ 5

Les éjaculations nocturnes

Les ados ont parfois des éjaculations durant leur sommeil. Pour ceux qui ignorent ce phénomène, l’expérience peut être une source de profond malaise. Mieux vaut donc en parler…

Par Kathleen Michaud / Photo: Shutterstock

Il semble que durant la nuit, les hommes en bonne santé ont de trois à cinq érections réflexes, dont la durée varie entre cinq minutes et une heure. Ces érections s’accompagnent parfois d’une éjaculation de liquide séminal (et non de sperme); elles sont alors désignées sous les termes de «pollution nocturne» ou d’«émission nocturne». Ces dernières sont plus fréquentes chez les adolescents.

Il est important d’informer notre ado qu’il lui arrivera fort probablement d’avoir une éjaculation en dormant. Cela signifie tout simplement que son corps fonctionne bien. On devrait aussi lui mentionner que cette réaction physique est tout à fait naturelle.

On en profite pour lui expliquer que si cela le gêne, il peut lui-même changer son lit et laver ses draps. Voilà aussi une bonne occasion de lui donner un cours 101 sur le fonctionnement de la machine à laver!

Les rêves mouillés
À la puberté, qui survient généralement entre 12 et 14 ans, les garçons ont des poussées de testostérone qui incitent certains d’entre eux à se masturber. Cependant, cela n’est pas la cause des éjaculations nocturnes: ces dernières peuvent également survenir chez les ados qui ne se masturbent pas.

La pollution nocturne se manifeste durant le sommeil, souvent au cours d’un rêve érotique, d’où l’expression populaire de «rêve mouillé» – traduction littérale du terme anglais wet dream. Parfois, les garçons se réveillent lorsqu’ils éjaculent, mais pas toujours. Au matin, ils constatent un cercle humide sur leur pyjama et dans leur lit. Même s’ils en ressentent une certaine gêne, ils ne peuvent rien y faire, car les éjaculations nocturnes sont normales à cet âge. Parfois, elles se produisent aussi à l’âge adulte.

Cinq choses à dire
Pour démystifier le sujet, mieux vaut dire à notre ado que:
 

  1. les éjaculations nocturnes permettent au corps de relâcher une certaine tension sexuelle;
  2. les filles peuvent vivre un phénomène similaire, mais les manifestations sont évidemment moins apparentes;
  3. des experts pensent que les éjaculations nocturnes réduisent le stress, fréquent durant l’adolescence;
  4. les éjaculations nocturnes qui surviennent durant un rêve érotique ne sont pas forcément représentatives des préférences sexuelles;
  5. de nombreux dormeurs ont des érections mais l’ignorent souvent, car ces manifestations ne se soldent pas toutes par une émission séminale.


Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *