15 conseils de pro pour ENFIN aimer le jogging
/ 5

15 conseils de pro pour ENFIN aimer le jogging

Propos recueilli par Annie Lavoie
Photo: Shutterstock

Avec l’engouement actuel pour la course à pied, difficile de ne pas se sentir interpellé par la chose. Vous croyez que ce n’est pas pour vous? Vous avez déjà essayé, mais n’avez pas accroché? François Lecot, kinésiologue et entraîneur de course à pied, vous donne ses meilleures astuces pour vous aider à enfin aimer le jogging!

  1. Avoir des chaussures confortables

    C’est le confort et la qualité qui doivent primer dans le choix de n’importe quelles chaussures de course. Les boutiques spécialisées dans la course à pied sont l’endroit tout indiqué pour se les procurer.

  2. Y aller progressivement

    Il faut d’abord marcher, puis alterner la marche et la course. Souvent, les gens commencent trop rapidement et se blessent (périostites, tendinites, etc.). Même si vous avez un bon cardio, vous n’avez pas nécessairement le bagage musculo-squelettique pour absorber l’impact de la course. S’entraîner progressivement limitera aussi les courbatures.

  3. S’autoriser à marcher

    Ce n’est pas parce que l’on est capable de courir 5 ou 10 km que l’on ne peut pas s’autoriser à marcher pendant notre trajet si on en ressent le besoin.

  4. Suivre un plan d’entraînement

    C’est aussi pratique que d’avoir un agenda dans le cadre de notre travail. C’est primordial pour garder le cap et atteindre nos objectifs!

  5. Avoir des objectifs SMART

    Lorsque l’on a des objectifs Spécifiques, Mesurables, Atteignables et Réalistes dans le Temps, il est beaucoup plus facile de faire des progrès et de ne pas se décourager.

  6. Courir régulièrement

    Il faut cultiver le stimulus d’entraînement. Si on s’améliore en s’entraînant, c’est parce que notre corps est paresseux. Quand on lui demande quelque chose de nouveau, il n’aime pas ça. Pour s’adapter, il va réagir en s’améliorant afin que ce soit plus facile la prochaine fois. Si on court une seule fois par semaine, ça risque d’être toujours un effort. Courir de 20 à 30 minutes deux ou trois fois par semaine est un bon point de départ.

  7. Espacer les entraînements

    Pour éviter les blessures, il est important de laisser passer au moins une journée entre chaque sortie de course, surtout lorsque l’on commence.

  8. Varier les entraînements

    Les possibilités sont infinies! On peut s’entraîner par intervalles structurés, dans des côtes, aller dans un parc pour faire des tours en combinant la course à des exercices sur banc, etc.

  9. Changer de trajet

    On change notre itinéraire de temps en temps pour sortir de la routine. On peut même alterner la course en sentier et sur route. On peut aussi s’entraîner à l’intérieur sur un tapis roulant: plutôt pratique par temps glacial!

  10. Courir à deux

    Courir avec une autre personne est souvent l’élément qui va nous aider à persévérer.

  11. S’inscrire à une course

    Il n’y a pas que les marathons! On commence par un 5 km. Certaines courses à caractère plus ludique comme le Color Me Rad (course où tous sont vêtus de blanc et se font lancer de la poudre colorée) sont aussi de belles occasions de courir sans se mettre de pression.

  12. Courir avec de la musique

    Certaines personnes vont avoir plus de motivation à courir avec de la musique. Toutefois, il faut être attentif à ce qui se passe autour de nous lorsque l’on court à l’extérieur avec des écouteurs dans les oreilles.

  13. Adhérer à un club

    La majorité des clubs ont des kinésiologues ou des entraîneurs qui peuvent fournir des conseils et des programmes structurés. L’effet de groupe est aussi très stimulant!

  14. Faire appel à la technologie

    Combinées à une montre et à un cardiofréquencemètre, les applications mobiles peuvent rendre la planification de l’entraînement plus facile et permettre de mieux constater nos progrès. Certaines d’entre elles proposent même des plans d’entraînement et des objectifs à atteindre.

  15. Intégrer d’autres activités physiques dans notre vie

    Nul besoin de mettre tous nos oeufs dans le même panier. En variant nos activités physiques, on sera encore plus content de chausser nos souliers de course!



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte