5 trucs pour faciliter le sommeil des enfants
/ 5

5 trucs pour faciliter le sommeil des enfants

Texte: Annie Lavoie
Photo: Shutterstock

Calme, constance, patience, cohérence et confiance sont de précieux alliés quand vient le temps d’établir une routine dodo avec notre enfant. En plus de tout ça, voici quelques techniques à essayer pour un apprentissage accéléré!

  1. La technique du 15 secondes

    But: montrer à bébé qu’il est capable de se calmer et de s’endormir seul.

    On met bébé dans son lit alors qu’il est éveillé et on s’assoit près du lit sans le regarder dans les yeux. S’il commence à pleurer intensément, on attend 15 secondes avant de le prendre dans nos bras. Attention! On doit rester debout et pas question de le bercer ou de tapoter ses fesses! Une fois calmé, on le remet dans son lit. Il recommence à pleurer de plus belle? On ajoute 15 secondes au délai d’intervention initial; on attend donc 30 secondes avant de le prendre. On procède ainsi jusqu’à un maximum de 5 minutes. Si bébé se réveille au cours de la nuit, reprenez le minutage là où vous étiez rendu.

    Source: Brigitte Langevin, Le sommeil du nourrisson.

  2. L’objet de transition

    But: aider votre bébé à se calmer par lui-même avant de s’endormir ou lorsqu’il se réveille la nuit.

    Qu’il prenne la forme d’une couverture ou d’un toutou, cet objet deviendra pour lui quelque chose de réconfortant pendant votre absence. Notez qu’il est important que celui-ci ne lui serve que pour dormir.

    Source: Dre Nadia Gagnier, psychologue, Vive la vie… en famille, volume 3: Chut! Fais dodo…

  3. La routine de la chaise

    But: aider l’enfant à se séparer graduellement de ses parents au moment du dodo.

    La technique consiste à s’asseoir sur une chaise au moment de le border. Au départ, on la place tout près de son lit. Au fil des jours, on la recule de quelques centimètres ou même plus, selon sa tolérance. Si l’enfant nous réclame pendant la nuit, on s’assoit sur la chaise au même endroit où elle était au moment du coucher en attendant qu’il se rendorme.

    Source: Evelyne Martello, Enfin je dors… et mes parents aussi.

  4. La méthode du calendrier

    But: renforcer les comportements positifs de l’enfant en récompensant ses efforts.

    L’idée est de lui faire comprendre que s’il répond bien à nos consignes en lien avec le dodo, il pourra apposer un autocollant sur son calendrier à son réveil le lendemain. On peut aussi lui donner un privilège lorsqu’il a réussi à récolter un certain nombre d’autocollants. Notez qu’il est important de lui fournir des consignes précises.

    Source: Evelyne Martello, Enfin je dors… et mes parents aussi.

  5. Le ticket modérateur

    But: renforcer l’apprentissage des nouveaux comportements d’endormissement de l’enfant.

    Sur la table de chevet de l’enfant, on laisse quelques objets qu’il apprécie, comme une petite auto, une poupée, des blocs… Au moment de le border, on lui dit qu’il pourra tous les garder s’il ne se lève pas pendant la nuit. Dans le cas contraire, on doit lui retirer un de ces objets. Si au bout de la semaine il a réussi à conserver un certain nombre d’objets (nombre à déterminer avec lui), on lui donne un privilège.

    Source: Evelyne Martello, Enfin je dors… et mes parents aussi.



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte