7 trucs infaillibles pour contrer la gueule de bois
/ 5

7 trucs infaillibles pour contrer la gueule de bois

Recherche: Marie-Claude Savoie
Photo: Shutterstock

Pendant la période des Fêtes, les soirées se succèdent et sont pour la plupart bien arrosées. Vous vous êtes à peine remise de la veille qu’il faut déjà enfiler votre tenue pour la prochaine soirée? Ces astuces vous aideront à éviter la gueule de bois ou à vous en défaire!

Avant la soirée

  1. Quoi manger?

    L’alcool passe rapidement de l’intestin au sang lorsqu’on le consomme à jeun. De plus, puisque les acides produits pendant la digestion de l’alcool causent une inflammation de l’estomac, pensez à consommer des aliments riches en matières grasses avant de boire: ces derniers ralentiraient l’absorption de l’alcool et protègeraient les tissus du tube digestif. Par ailleurs, la vitamine C accélère l’élimination de l’alcool dans l’organisme. En consommer environ 1000 mg avant la soirée aiderait à se remettre sur pied plus rapidement après avoir bu. Fait cocasse: à Puerto Rico, avant une soirée bien arrosée, certains frottent du citron sur l’aisselle du bras avec lequel ils boivent. Cela préviendrait la déshydratation…

Pendant la soirée

  1. Hydratation maximale

    Faites des réserves d’eau avant et pendant la soirée. L’alcool étant diurétique, votre corps peut évacuer jusqu’à quatre fois la quantité d’alcool ingérée. Résultat? Si vous ne buvez pas suffisamment d’eau ou de liquide non alcoolisé entre vos consommations, vous vous retrouverez déshydratée et aux prises avec un mal de crâne au réveil. Retenez ceci: un verre d’eau pour chaque verre d’alcool.

Après la soirée

  1. Pensez électrolytes!

    Lorsqu’au réveil vous ressentez une désagréable impression de vertige, c’est qu’il est temps de rétablir l’équilibre de vos électrolytes. Quand la quantité d’électrolytes diminue dans le corps, l’énergie diminue également. Les boissons conçues pour les sportifs (de type Gatorade) sont reconnues pour réhydrater rapidement et surtout pour réalimenter l’organisme en électrolytes. Fait intéressant: l’eau de coco possède elle aussi cette propriété. Ce serait d’ailleurs la boisson qui est consommée au Bangladesh pour contrer la gueule de bois!

  2. Allez, on bouge!

    À priori, il vous semblera peut-être impensable d’enfiler vos vêtements d’extérieur et d’affronter le froid avec votre gueule de bois. Pourtant, une bonne marche augmentera la production d’endorphines, analgésiques naturels dont le taux est diminué par la consommation d’alcool.

  3. S’alimenter en douceur

    Si vous sentez votre estomac capable d’accueillir des aliments solides, sachez que rien ne vaut une bonne soupe poulet et nouilles pour faire le plein de minéraux et de liquide et ainsi accélérer l’élimination de l’alcool. Le romarin aurait également un effet stimulant sur le foie et aiderait à la digestion: faites infuser 5 ml (1 c. à thé) de romarin haché dans 250 ml (1 tasse) d’eau chaude pendant 10 minutes, puis filtrez avant de boire. Attention: on évite la caféine, qui irrite l’estomac et déshydrate!

  4. Les trucs infaillibles autour du monde

    Alors qu’en Pologne, le jus de cornichon a la cote pour soulager les désagréments d’une soirée bien arrosée, au Mexique, c’est la figue de barbarie qui est consommée: elle réduirait les répercussions de la gueule de bois, telles que la nausée et la perte d’appétit. En Thaïlande, c’est le pad kee mao («nouilles d’ivrogne») qui est mangé pour aider à se remettre: nouilles de riz, viande, sauce soya, ail, légumes et piments forts. Serait-ce le cousin asiatique de notre poutine?

  5. Et en dernier recours…

    … prendre un comprimé antidouleur pour calmer votre mal de tête. Vous êtes surprise que ce ne soit pas la première chose à faire? Comme ils peuvent irriter l’estomac ou faire «surtravailler» le foie, il vaut mieux éviter d’en prendre. Utilisez ce moyen seulement si votre mal de tête est insupportable et que vous vous êtes bien hydratée. Si vous n’avez aucun problème de santé particulier, vous pouvez prendre de l’ibuprofène (Advil, Motrin ou générique) ou de l’acétaminophène (Tylenol ou générique), selon votre préférence. Évitez toutefois l’Aspirine, car elle est trop acidifiante.



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte