Alimentation et dépression: y a-t-il un lien?
/ 5

Alimentation et dépression: y a-t-il un lien?

Photo: Shutterstock
Oui. La consommation de gras trans et de gras saturés augmenterait les risques de dépression, selon une étude publiée dans la revue scientifique américaine PLOS ONE. D’autres études ont aussi démontré qu’une alimentation riche en produits transformés et en produits laitiers à haute teneur en gras serait associée à un risque accru de souffrir de symptômes dépressifs. Or, une récente étude indique que trois types de modèles alimentaires permettraient de réduire de 16 à 40% les risques de dépression: le régime méditerranéen, le régime provégétarien (moins de gras animal, d’oeufs, de produits laitiers, de poisson et de viande) ainsi que le régime Alternative Healthy Eating Index (qui écarte sel, boissons sucrées et sucre concentré). En effet, ces trois modèles alimentaires sont riches en fruits, en légumes et en légumineuses, des aliments dont les propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes pourraient influencer la régulation des émotions.


You may also like

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte