Ce qu’il faut savoir sur le blanchiment des dents
/ 5

Ce qu’il faut savoir sur le blanchiment des dents

Photo: Shutterstock
Première chose à retenir: aucun traitement de blanchiment des dents n’est permanent. L’effet peut demeurer visible de quelques semaines à quelques années, selon le traitement choisi et selon chaque cas. Même chose pour l’efficacité, qui varie en fonction du traitement, de la couleur initiale des dents, de la cause (tabagisme, antibiotiques, vieillissement, etc.) ainsi que de l’hygiène de vie.

Les types de traitements
L’ingrédient actif des traitements de blanchiment, le peroxyde, détruit les taches foncées qui se trouvent à l’intérieur de l’émail ou de la dentine pour faire paraître les dents plus blanches. La concentration en peroxyde d’un traitement chez le dentiste est plus élevée (environ 30 à 35%), de sorte que les résultats sont visibles après une ou deux séances d’environ une heure. Moins concentrées (entre 3 et 20%, selon qu’il s’agisse de peroxyde d’hydrogène ou de peroxyde de carbamide), les gouttières sur mesure achetées chez le dentiste laissent paraître un résultat progressif après environ deux semaines. Quant aux produits vendus en pharmacie, plus abordables et beaucoup moins concentrés (entre 3 et 6% de peroxyde en moyenne), ils offrent un résultat de léger à moyen en quelques jours ou semaines. Le résultat est maximisé si un nettoyage professionnel est effectué au préalable. En ce qui concerne les autres produits blanchissants de type gomme à mâcher et dentifrice, leur effet est faible et ils sont plus appropriés pour maintenir un blanchiment professionnel.

Y a-t-il des risques associésau blanchiment des dents?
Les traitements blanchissants produisent une érosion légère de l’émail des dents, mais qui ne serait pas inquiétante, selon Santé Canada. On recommande toutefois de consulter un professionnel de la santé buccodentaire avant d’entamer un traitement afin d’évaluer l’état des dents. Un traitement effectué sur des dents en mauvais état peut s’avérer très douloureux. Par ailleurs, l’irritation des gencives et la sensibilité des dents au chaud et au froid sont des effets secondaires du blanchiment très répandus.



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

  1. Léo 13 janvier 2019

    Pourriez-vous citer le nom de l’auteur(e) la prochaine fois?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte