Coup de chaleur: quoi faire?
/ 5

Coup de chaleur: quoi faire?

Par Dre Johanne Blais, médecin de famille
Photo: Shutterstock
Il faut d’abord distinguer l’épuisement dû à la chaleur, qui est habituellement bénin, du coup de chaleur, qui est une urgence médicale. L’épuisement dû à la chaleur se traduit par de la fatigue, des étourdissements, des maux de tête, des nausées, de la transpiration, etc. Ces symptômes sont habituellement de courte durée si la personne atteinte se repose dans un endroit frais, applique des compresses humides et qu’elle boit beaucoup d’eau. Lors d’un coup de chaleur, le corps perd sa capacité à contrôler sa température. La personne présente des symptômes plus graves: température très élevée (41 °C – 106 °F), peau sèche, rouge et chaude, pouls et respiration rapides, maux de tête, absence de transpiration, confusion et même perte de conscience. Si vous vous trouvez avec une personne qui a subi un coup de chaleur, faites le 911, puis essayez de faire descendre la température corporelle de la victime en attendant les secours. Pour ce faire, placez la personne à l’abri du soleil, dans un endroit frais. Si vous le pouvez, immergez-la dans l’eau froide (baignoire, ruisseau,…). Sinon, enlevez-lui ses vêtements et enroulez-la dans une couverture ou dans un vêtement imbibé d’eau froide. Si la personne est consciente et alerte, proposez-lui de l’eau ou d’autres liquides frais (évitez les boissons alcoolisées qui ont un effet déshydratant). Surveillez sa température, car si elle descend en dessous de 38 °C (100 °F), la personne pourrait soudainement se retrouver en hypothermie.


You may also like

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte