Courir l’hiver: quelques astuces pour mieux s’adapter
/ 5

Courir l’hiver: quelques astuces pour mieux s’adapter

Recherche: Marie-Claude Savoie; Texte: Annie Lavoie
Photo: Shutterstock

Si courir demande un certain courage, courir à l’extérieur en hiver en demande deux fois plus. Voici cinq conseils pour braver les intempéries hivernales au pas de course, sans se blesser ni perdre le sourire!

  1. On s’habille en «pelures d’oignon»

    Même si le mercure affiche 15 degrés sous zéro, il faut se vêtir légèrement, puisqu’en courant, on se réchauffe et on transpire. Résultat: on peut se retrouver trempée et frissonner. On opte donc pour un habillement multicouche.

    Haut
    On porte un sous-vêtement ajusté qui respire (pas de coton!) suivi d’une couche de laine polaire ou de laine mérinos et d’un coupe-vent en nylon ou en tissu synthétique (de type Gore-Tex). Pour les mains, on préfère les mitaines aux gants puisqu’elles gardent mieux la chaleur. Pour la tête, on opte pour une tuque thermale qui couvre les oreilles. Par temps très froid, un cache-cou en laine polaire et une cagoule sont adéquats.

    Bas
    On opte pour des pantalons ou pour des collants de course en tissu synthétique. S’il fait vraiment froid ou s’il vente, on ajoute un pantalon coupevent. Côté chaussures, on favorise un modèle d’hiver imperméable pourvu d’une semelle offrant une meilleure adhérence. Les chaussettes en microfibres ou en laine mérinos sont idéales puisqu’elles sèchent rapidement, gardent au chaud et couvrent bien la cheville.

  2. On se réchauffe avant de sortir

    Avant d’aller courir dehors par temps froid, il est conseillé de faire quelques exercices de cardio à l’intérieur pour augmenter notre température corporelle. Une fois dehors, pour s’acclimater doucement, on commence la course à un rythme plus lent et on augmente progressivement la cadence. Pour éviter la sensation de brûlure causée par l’air froid qui entre dans les voies respiratoires, on peut respirer à travers un cache-cou.

  3. On adapte notre façon de courir

    En hiver, on doit changer notre façon de conduire pour notre sécurité. Avec la course, c’est pareil! Lorsque la neige arrive, il n’est pas rare de se retrouver sur une chaussée glissante (même si elle n’en a pas l’air!). Pour éviter de chuter et de se blesser, on réduit la longueur de notre foulée. De plus, on se contente de courir en faisant de petites boucles non loin de la maison afi n de pouvoir rentrer se réchauffer rapidement au besoin. Pour se faciliter la vie, on commence notre parcours avec le vent de face pour le terminer avec le vent dans le dos. Enfin, il vaut mieux mesurer l’effort que le temps ou la distance parcourue: il faut accepter de courir plus lentement.

  4. On se rend visible

    Vous avez l’habitude d’aller courir très tôt le matin ou le soir, au retour du travail? En hiver, c’est dans l’obscurité que vous devrez le faire la plupart du temps. Ainsi, favorisez la course sur des trottoirs bien déneigés et déglacés. Si vous courez dans la rue, assurez-vous d’être bien vue des automobilistes: courez face aux voitures et portez des couleurs fluorescentes, des vêtements et des chaussures avec bandes réfléchissantes ou même un dossard réfléchissant. Certains de ces derniers permettent d’être visible jusqu’à une distance de 1 200 pieds et sont dotés d’un point d’attache pour accrocher une lumière DEL clignotante. Parfois, il peut s’avérer utile de flasher!

  5. À l’intérieur par temps polaire

    Aussi brave soit-on, courir dehors lorsqu’il fait – 30 degrés et que la neige réduit considérablement la visibilité, ce n’est vraiment pas l’idéal! Dans ce cas, on peut courir sur un tapis roulant bien au chaud, faire de l’elliptique ou du vélo stationnaire.

  • Conseil pour débutantes

    Si vous doutez de votre condition physique, discutez-en avec votre médecin, car le froid peut provoquer des douleurs à la poitrine ou encore des crises d’asthme.



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte