L’huile de coco: bénéfique et polyvalente
/ 5

L’huile de coco: bénéfique et polyvalente

Par Miléna Babin
Photo: iStockphoto.

Les produits dérivés de la noix de coco ont envahi les tablettes des commerces. Le plus prisé d’entre eux? L’huile de coco. Découvrez comment profiter de ses vertus étonnantes et faites le plein d’idées pour l’intégrer au menu!

C’est quoi?
Extraite de la chair de la noix de coco, l’huile de coco (aussi connue sous le nom de «huile de coprah») se présente sous forme solide à température ambiante, car elle est riche en matières grasses, notamment en gras saturés. Toutefois, elle aurait un effet neutre sur la santé cardiovasculaire et possèderait plusieurs vertus (voir encadré ci-dessous). L’huile de coco est surtout utilisée pour la cuisson et peut remplacer le beurre dans les recettes. En version désodorisée, son goût est neutre, tandis que pressée à froid, elle offre un petit goût exotique qui parfume agréablement les plats.

Laquelle choisir?
Pour nos recettes quotidiennes, on privilégie l’huile de coco vierge ou vierge extra pressée à froid, qui a conservé un léger goût de noix de coco et tous ses bienfaits, puisqu’aucun solvant chimique n’a été utilisé pendant le processus d’extraction. Pour la friture à haute température, on utilise plutôt l’huile de noix de coco raffinée ou pressée à chaud (de préférence biologique), dont le goût est généralement neutre et le point de fumée plus élevé.

Étonnants bienfaits
Elle aide le système immunitaire. L’huile de coco est riche en acides lauriques, un type de gras saturés ayant le pouvoir de détruire les microbes porteurs de maladies. La seule autre source naturelle d’acide laurique est le lait maternel.

Elle est antibactérienne. L’huile de coco est aussi bénéfique hors de l’assiette: on peut l’appliquer sur la peau pour traiter les lésions légères, les piqûres d’insectes, les champignons, l’acné, les lèvres gercées, etc.

Elle hydrate la peau et les cheveux. Vite absorbée par la peau, l’huile de noix de coco hydrate en profondeur: on a donc tout intérêt à en ajouter une petite quantité à nos masques hydratants pour cheveux ou à s’en servir comme crème à raser.

Elle préviendrait la maladie d’Alzheimer. Ses acides gras permettraient d’augmenter le taux de corps cétoniques dans le sang, lesquels contribueraient à réparer et à renouveler les neurones et la fonction nerveuse. De nombreuses études en cours tentent d’approfondir cette hypothèse encore peu documentée.

Varier pour mieux en profiter
Malgré tous ses atouts, il faut savoir que l’huile de coco contient 90% d’acides gras saturés. Cela dit, la majorité de ces derniers font partie d’une catégorie d’acides gras qui auraient un effet neutre sur le taux de cholestérol et un impact moindre sur la santé cardiovasculaire.

Il est suggéré de varier la consommation d’huiles végétales saines, par exemple en alternant entre l’huile d’olive, de canola et de coco pour profiter de tous leurs atouts. On conseille également de ne pas ajouter d’huile de coco dans les plats qui ne nécessitent pas de corps gras, comme les smoothies ou les potages, que vous auriez plutôt avantage à rehausser d’eau ou de lait de coco.

L’huile de coco et la perte de poids
L’huile de coco contient environ 60% de triglycérides à chaîne moyenne (TCM), un type de graisse rapidement absorbée et transformée en source d’énergie par notre corps. Résultat? La chaleur produite par l’organisme est augmentée et stimulée, ce qui améliore la capacité à brûler des graisses et favorise la perte de poids.

 

 

 



You may also like

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte