Sondage exclusif: buvons-nous trop d’alcool?
/ 5

Sondage exclusif: buvons-nous trop d’alcool?

Recherche Karyan Fortin-Therrien. Texte Annie Lavoie
Photo; Shutterstock

Non, contrairement à ce que l’on croit…
À la lumière de notre sondage et des études récentes, il y a un écart entre nos croyances et la réalité: une personne sur deux croit qu’un individu qui boit de l’alcool régulièrement est un alcoolique. Même s’ils croient boire trop, les Québécois ont, en grande majorité, une consommation responsable.

Dans une année, un Québécois consomme environ:
 

  • 280 bouteilles de bière
  • 25 bouteilles de vin
  • 5 bouteilles de spiritueux (gin, vodka, rhum, etc.)

Où sont les buveurs?
C’est dans la région de la Capitale-Nationale que l’on trouve le plus grand nombre de buveurs réguliers (77%), tandis que c’est au Saguenay-Lac-Saint-Jean que l’on dénombre le plus de buveurs excessifs (27,7%). À l’inverse, c’est dans la région de la Gaspésie —
Îles-de-la-Madeleine qu’il y a à la fois le moins de buveurs réguliers (57,5%) et de buveurs excessifs (14,5%).

On boit quoi?
La majorité du vin est acheté en épicerie au Québec et non à la SAQ.

Ventes d’alcool au Québec de 2012 à 2013

• Bière en baisse de 4,5%
34,8% de nos répondants disent boire principalement de la bière (16,7% bières de marques populaires et 18,1% bières de microbrasseries).

Vin en hausse de 2,8%
Parmi nos répondants, 58,6% disent avoir un net penchant pour ce nectar.

Un verre standard
 

  • Bière: 341 ml (12 oz) à 5% d’alcool
  • Vin: 142 ml (5 oz) à 12% d’alcool
  • Spiritueux: 43 ml (1,5 oz) à 40% d’alcool

L’alcool au volant
De 2008 à 2010, 38% des conducteurs décédés avaient un taux d’alcool dans le sang supérieur à la limite tolérée, laquelle est de 80 mg par 100 ml (0,08).

En 2011, 47% des conducteurs décédés sur la route avaient bu de l’alcool. Parmi eux, la majorité avait plus de 150 mg d’alcool par 100 ml de sang (0,15) dans l’organisme.

Chaque année, au Québec, les accidents dus à l’alcool causent en moyenne
 

  • 190 DÉCÈS
  • 410 BLESSÉS GRAVES
  • 2 070 BLESSÉS LÉGERS

Connaît-on nos limites?
55,3% de nos répondants disent connaître le nombre de consommations minimal pour atteindre le taux de 0,8 g d’alcool dans leur sang.

Et est-ce qu’on les respecte?
61% de nos répondants disent ne jamais conduire lorsqu’ils doutent de leur taux d’alcoolémie.

Sources
– Institut de la statistique du Québec. La consommation d’alcool au Québec: évolution et portrait régional, décembre 2011.
– Statistique Canada, Consommation abusive d’alcool, 2009.
– Hubert Sacy, porte-parole d’Éduc’alcool.
– Sondage maison réalisé en ligne et auquel 218 participants ont répondu entre le 9 et le 22 mai 2014.
saaq.gouv.qc.ca
educaloi.ca
– Éduc’alcool, Les niveaux de consommation d’alcool à faible risque, 2007.
– Éduc’alcool, Les nouvelles connaissances usuelles: l’alcool, 2011.
– Éduc’alcool, L’alcool est un faux ami du sommeil, 2014.
– Éduc’alcool, Les Québécois et l’alcool, 2012.



You may also like

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte