10 questions sur la banque de lait
/ 5

10 questions sur la banque de lait

Photo: Shutterstock

Grâce à Héma-Québec, la première banque publique de lait maternel de la province verra le jour le 1er avril 2014. Des réponses à vos questions.

Qui peut donner du lait?
Une femme en santé, non-fumeuse, qui allaite son bébé et qui a accouché dans un centre hospitalier partenaire d’Héma-Québec.

Quels sont les tests de dépistage effectués?
Ceux pour le SIDA, le virus du lymphome humain à cellules T, les hépatites B et C et la syphilis.

Comment le lait est-il recueilli?
Les mères recueillent leur lait à la maison et le congèlent dans des bouteilles fournies par Héma-Québec.

Comment faire parvenir le lait à la banque?
Héma-Québec assure la cueillette des bouteilles à intervalles réguliers.

Que se passe-t-il après le don?
Le lait est analysé pour sa valeur nutritionnelle et pasteurisé. Il subit ensuite des analyses microbiologiques, puis il est congelé.

Peut-on acheter du lait maternel?
Non, le lait est remis aux hôpitaux et est destiné aux grands prématurés.

Les donneuses sont-elles rémunérées?
Non, il s’agit d’un acte bénévole.

Qu’en est-il de l’alimentation des donneuses?
Aucune diète particulière n’est recommandée, sinon d’avoir une alimentation diversifiée.

Et l’alcool?
Les quantités permises sont 2 verres de bière ou de vin ou 1 verre d’alcool fort par jour. Les donneuses doivent attendre 12 heures avant de recueillir leur lait.

Comment s’inscrire à la banque?
Visiter le site hema-quebec.qc.ca pour obtenir tous les renseignements.



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte