10 trucs pour des lunchs sans stress
/ 5

10 trucs pour des lunchs sans stress

Deux cents… c’est le nombre de boîtes à lunch que les parents préparent en une année par enfant. Pas de panique! Nous vous livrons des astuces simples pour redoubler d’efficacité. Si vous savez vous organiser, la préparation des lunchs ne sera plus une corvée.

Photo: Shutterstock

  1. Profitez de l’élan du souper
    Après le souper, avant de faire la vaisselle, préparez les dîners du lendemain. Placez les aliments dans des contenants hermétiques et regroupez-les sur une tablette du frigo. Déposez les collations non périssables à l’intérieur des boîtes à lunch. Le matin venu, il ne vous restera plus qu’à compléter ces dernières.
  2. Faites des provisions
    Toujours pratique d’avoir des aliments «de secours» sous la main! Crudités en quantité, fruits déjà lavés, conserves de légumineuses, viandes froides, oeufs cuits dur, thon en conserve, yogourts, fromages… toujours prêts à dépanner!
  3. Prévoyez une zone stratégique
    Réservez une section «lunchs» dans la cuisine. Rangez-y les contenants de plastique et isothermes (de type Thermos), les ustensiles, les serviettes de table, les boîtes à lunch ainsi que tout autre matériel d’emballage. Le fait d’avoir tout au même endroit permet de gagner un temps précieux.
  4. Achetez les bons plats
    Investissez dans une collection de plats durables et étanches qui passent du frigo au micro-ondes, puis au lave-vaisselle. Sélectionnez divers formats qui conviendront aux différents aliments que vous avez l’habitude de glisser dans votre boîte à lunch. Pensez aussi à choisir des modèles qui s’empilent afin de permettre un rangement plus efficace.
  5. Variez les crudités
    Au-delà des bâtonnets de carotte et de céleri, il y a une panoplie de légumes bons à croquer. En voici neuf à (re)découvrir: le brocofleur (1), le chou-fleur pourpre (2), le chou-fleur cheddar (3), les asperges (4), les poivrons de couleurs variées (5), les courgettes (6), les tomates cerises (7), le fenouil (8), les pois mange-tout (9).
  6. Prenez de l’avance
    Prenez quelques minutes au retour de l’épicerie pour sortir les denrées de leur emballage: yogourts, compotes de fruits, petites boîtes de jus, barres de céréales, etc. Ainsi, le moment venu, tout sera prêt à être glissé dans la boîte à lunch.
  7. Procurez-vous deux contenants isothermes
    Pour les jours où il sera resté dans le sac à lunch à l’école ou au boulot, ou encore lorsque le temps manquera pour le nettoyer, il pourrait s’avérer très pratique d’avoir un contenant isotherme de secours. Pensez-y!
  8. Gardez vos aliments au frais
    Munissez-vous de plusieurs blocs réfrigérants de formats variés afin de conserver votre repas au frais jusqu’au dîner. N’oubliez pas que si la chaleur monte, le froid, lui, tend plutôt à descendre. Il est donc préférable de déposer les
    ice packs audessus des aliments. Et sachez que plus votre sac est rempli, plus les blocs s’avèrent efficaces.
  9. Faites un coup double
    Quand vous cuisinez, doublez ou triplez les portions. Les surplus de riz, de pâtes, de pommes de terre, de légumes peuvent servir de base à une salade express. Il suffit d’y ajouter un reste de poulet, de jambon, etc. Quant aux soupes, pâtés au poulet, au saumon et à la viande, lasagnes et chilis, ce sont des mets qui supportent bien la congélation. Remplissez le congélateur de délicieux plats maison!
  10. Choisissez une thématique
    Vous avez l’impression de toujours manger les mêmes lunchs? Pour vous aider à varier le menu, choisissez une thématique pour chaque jour de la semaine: lundi «salade», mardi «pastas», mercredi «touski» (restes), jeudi «mon plat favori» et vendredi «plat surgelé». Sollicitez les idées de la famille. Fini les casse-tête et les pannes d’inspiration!


You may also like

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte