Le prêt hypothécaire: s’informer avant de signer
/ 5

Le prêt hypothécaire: s’informer avant de signer

Youppi, la nouvelle maison est choisie! Ne reste – enfin presque… – qu’à trouver une hypothèque. Et ça aussi, ça se magasine!

Par Marie-Josée Gaudreau / Photo: Shutterstock

Acquérir une maison est sans contredit l’un des investissements les plus importants dans une vie. Il est donc essentiel de mettre toutes les chances de son côté afin d’obtenir le meilleur prêt hypothécaire qui soit. Mais comment faire?

Les possibilités
On peut contacter différentes institutions financières ou recourir aux services d’un courtier hypothécaire, qui s’occupera de trouver la meilleure proposition.
 

  1. Une institution financière: on compare son offre avec celle d’autres banques (au moins trois), puis on négocie le taux affiché au moins 1% plus bas. On parle ouvertement des offres que l’on a reçues chez un concurrent.
  2. Un courtier hypothécaire: il trouve le prêteur qui offrira les meilleures conditions et le meilleur taux d’intérêt. Ses services sont gratuits: l’institution financière défraie ses honoraires pour chaque prêt conclu.

Annie Côté, courtière chez Multi-Prêts Hypothèques, insiste: «On ne magasine pas seulement un taux d’intérêt: on doit aussi examiner les modalités du prêt.» Car, en plus du taux d’intérêt, on peut négocier:
 

  • le type et le terme du prêt;
  • la période d’amortissement (plus elle est longue, plus on paie des intérêts, mais moins élevées sont les mensualités);
  • la fréquence des paiements (payer au mois peut coûter plus en intérêts qu’aux deux semaines ou chaque semaine).

Les bonnes questions
Certains détails font une gro$$e différence:
 

  • Y a-t-il des frais à payer, en plus de l’hypothèque?
  • Est-ce plus avantageux de faire des versements mensuels ou aux deux semaines?
  • Si la maison est vendue avant l’échéance du prêt, y a-t-il une pénalité?
  • En vendant la maison, peut-on transférer le solde à l’hypothèque de la nouvelle propriété sans pénalité?
  • Quelles sont les options si l’on rembourse le prêt plus tôt que le terme?

Taux fixe ou variable?
«Le choix dépend de la capacité du client à absorber des hausses», souligne Mme Côté.
 

  • Le taux fixe ne bouge pas pendant toute la durée du terme de l’hypothèque. Dès la signature, on connaît exactement la proportion de capital et d’intérêts de chacun des versements.
  • Le taux variable peut fluctuer pendant le terme du prêt en fonction des taux préférentiels des banques. Il ne faut pas craindre les risques.

À consulter:
Agence de la consommation en matière financière du Canada, www.acfc.gc.ca.

Merci à Annie Côté, Multi-Prêts Hypothèques, 418 261-2442, multi-prets.com.



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte