L’école primaire, plus dure qu’avant ?
/ 5

L’école primaire, plus dure qu’avant ?

Recherche: Karyan Fortin-Therrien. Texte: Annie Lavoie
Photo: Shutterstock

Non, simplement différente.
C’est aux yeux des parents qu’elle semble plus difficile… surtout à l’heure des devoirs. Comme ils travaillent souvent tous deux à temps plein et que plusieurs doivent conjuguer avec la monoparentalité, les devoirs sont source de stress. Soucieux de voir leurs rejetons performer, nombre de parents s’impliquent autant qu’eux. Résultat: ils croient que l’école est plus difficile qu’avant… mais ce ne sont que les contextes social et familial qui ont changé.

Portrait d’écoliers
Selon notre sondage maison…

  • 89,3 % des enfants fréquentent l’école publique
  • 72,6 % des enfants fréquentent le service de garde de leur école et y passent en moyenne deux heures par jour

c’est l’heure des devoirs!
Les devoirs, c’est presque la seule façon pour les parents d’avoir un contrôle et une vue d’ensemble sur la vie scolaire de leur enfant. Mais s’ils manquent de temps et d’outils, il est normal qu’ils trouvent ça lourd et difficile.

Selon notre sondage…

  • 36,4 % des enfants consacrent une heure par soir à leurs devoirs, du lundi au jeudi… C’est plus de 1 heure 30 minutes par soir pour 18,2 %
  • 51,4 % des parents croient que leurs enfants ont trop de devoirs

Pourtant, les chercheurs s’entendent généralement pour dire que les élèves de 1re et de 2e année du primaire ne devraient pas faire plus de 30 minutes de devoirs par soir, et ceux de la 3e à la 6e année, pas plus de 30 à 60 minutes.

Pour ou contre les devoirs?
87 % des parents sont pour:
• C’est important pour l’apprentissage
• C’est bon pour se préparer au secondaire

13,5 % sont contre:
• Les enfants ont de grosses journées et sont fatigués le soir
• Ça gruge beaucoup de temps de qualité en famille

Les devoirs, c’est stressant… pour les parents!
Selon une enquête du Conseil canadien sur l’apprentissage, 72% des parents canadiens d’enfants d’âge scolaire estiment que les devoirs constituent une source de stress.

À la maison, les devoirs se font dans une ambiance:

  • Harmonieuse 57,9 %
  • Tendue 30,3 %
  • De crise 2,6 %

En général, vos enfants font leurs devoirs…

  • 58,4% ​Toujours avec un parent
  • 33,8% Parfois seuls, parfois accompagnés d’un parent
  • 7,8% Seuls

Selon une enquête du Conseil canadien sur l’apprentissage…
51% des parents au Québec estiment ne pas être aptes à aider leurs enfants dans leurs devoirs.

Les enfants trouvent l’école primaire:

  • 23,4% Difficile
  • 76,6% Facile

Au fond, l’enfant, lui, ne connaît que sa propre réalité et possède une capacité d’apprentissage incroyable.

Les enseignants sont trop exigeants envers les parents:

  • 11 % Tout le temps
  • 38,4 % Parfois
  • 39,7 % Jamais 

Plus dure qu’avant… pour les profs ?
Il semble que oui!

Les enseignants:

  • doivent conjuguer avec des classes « régulières » nombreuses, incluant des élèves en difficulté ou qui présentent des troubles de comportement, du développement ou d’apprentissage. De plus en plus, le multiculturalisme s’ajoute à l’équation.
  • doivent faire face à des parents de plus en plus impliqués et de plus en plus exigeants qui remettent parfois en doute leur manière d’enseigner ou d’intervenir auprès de leurs enfants.

22 % des enseignants se disent épuisés.
31 % ressentent un niveau moyen d’épuisement

L’école primaire, plus « dure » et violente qu’avant ?
Selon Claire Beaumont, titulaire de la Chaire de recherche sur la sécurité et la violence à l’école de l’Université Laval, et son équipe, les agressions sont plus présentes au primaire qu’au secondaire. Des bagarres ont lieu chaque semaine au primaire tandis qu’au secondaire, ce type d’incidents n’arriveraient que quelques fois par année.

  • 23,8% des élèves du primaire affirment avoir été frappés quelques fois au cours d’une année
  • 20,6% affirment se faire insulter de façon répétée au moins deux fois par mois
  • 8% sont victimes de cyberintimidation
  • 80% du personnel des écoles n’est pas formé pour intervenir dans les cas de violence à l’école

Sources:
– Isabelle Montésinos-Gelet, professeure au Département de didactique de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal.
– Dominique Nancy, « L’apprentissage des lettres attachées dès la première année est profitable aux élèves », Journal Forum (hebdomadaire de l’Université de Montréal), 2013.
– F. Van Voorhis, « Reflecting on the homework ritual : Assignments and designs », Theory into Practice, vol. 43, no 3.
– Enquête du Conseil canadien sur l’apprentissage, 2006.
– Conseil supérieur de l’éducation et réalisé par la Commission de l’éducation préscolaire et de l’enseignement primaire (CEPEP), Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l’école primaire. Avis à la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, 2010.
– Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport.
– Table régionale de l’éducation du Centre-du-Québec (TRECQ), Les devoirs et les leçons à la maison, mission possible, 2013.
– « Les grands défis de l’école primaire », entrevue avec Louise Poirier, doyenne de la faculté des Sciences de l’éducation de l’Université de Montréal, Revue Les diplômés, 2013.
– Pierre Vallée, Primaire – « Pour comprendre comment la réforme a transformé l’école québécoise », Le Devoir, janvier 2007.
– Pascale Lefrançois, vice-doyenne aux études de premier cycle à l’Université de Montréal.
– Marie-Andrée Chouinard, « 100 ans d’éducation au Québec – l’école en trois temps : 1910, 1960, 2010 », Le Devoir, septembre 2010.
– Daphnée Dion-Viens, « La violence à l’école fait des ravages dès le primaire », La Presse, avril 2014.
– Claire Beaumont, titulaire de la Chaire de recherche sur la sécurité et la violence à l’école de l’Université Laval.
– Brigitte Trahan, « 22 % des enseignants sont épuisés », Le Nouvelliste, avril 2014.
– Sondage maison Pratico-Pratiques réalisé en ligne auquel 146 participants ont répondu entre le 26 juin et le 9 juillet 2014.



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte