Les enfants et le Net: les précautions à prendre
/ 5

Les enfants et le Net: les précautions à prendre

«Ne touche pas, c’est chaud! Attention de ne pas te couper! Regarde avant de traverser…» Dès leur jeune âge, nos «héritiers» se font répéter des notions de sécurité. Mais qu’en est-il au sujet d’Internet?

Par Rebecca Martin / Photo: Shutterstock

Comme dans le monde réel, l’Internet comporte un certain nombre de dangers, dont la cyberpédophilie et la cyberintimidation. Il est essentiel que l’enfant apprenne à être prudent, car on ne dit pas tout à n’importe qui, surtout pas sur Internet! Il ne s’agit pas de faire peur à notre enfant, mais plutôt de lui indiquer quelques règles à respecter pour qu’il sache se protéger.

Le jeune doit d’abord savoir que plusieurs informations personnelles ne doivent jamais être divulguées, en commençant par son nom, son âge et son sexe. Même chose pour son adresse, son numéro de téléphone et le numéro des cartes de crédit ou bancaires. Par ailleurs, un ami internaute n’est pas un vrai ami: n’importe qui peut se cacher derrière l’identité affichée. L’enfant ne devra jamais rencontrer cet inconnu en personne.

Quelques précautions
Il est préférable de ne pas laisser le jeune seul avec Internet et d’assurer une certaine surveillance:

  • Installez l’ordinateur dans une pièce commune à toute la famille, ce qui vous permet, à l’occasion, de jeter un oeil sur l’écran;
  • Supervisez les activités des enfants en consultant l’historique;
  • Installez un filtre de contrôle d’accès, comme précaution supplémentaire;
  • N’hésitez pas à vérifier les communications électroniques de vos enfants (clavardage, courriels).

Si vous soupçonnez une activité en ligne potentiellement dangereuse, communiquez sans tarder avec le service de police. On ne sait jamais…

Attention à la cyberintimidation!
Ce type de comportement consiste à harceler une personne ou à tenir à son endroit des propos menaçants, haineux ou dégradants. La cyberintimidation prend différentes formes:

  • Libelle diffamatoire: Internet est utilisé pour ridiculiser d’autres personnes à l’aide d’histoires, d’images;
  • Extorsion: le jeune reçoit des courriels menaçants pour l’obliger à apporter des objets de valeur à l’école;
  • Harcèlement criminel: l’enfant reçoit constamment des courriels non désirés de la même personne;
  • Faux message: des renseignements erronés sont expédiés à partir d’une messagerie électronique dans le but de nuire à notre enfant ;
  • Menaces: ça dit ce que ça dit!

Si votre enfant est victime de cyberintimidation, il est indispensable de sauvegarder les messages qui s’y rapportent et de porter plainte à la police. De plus, prévenez votre fournisseur de services Internet qu’un site web profère des insultes et des menaces à l’endroit de votre jeune. En aucun cas et sous aucun prétexte, ne répondez à l’intimidateur; laissez la police agir.

Source: www.spvm.qc.ca/fr/jeunesse/ado-Cyberintimidation.asp



You may also like

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte