Partager, ça s’apprend?
/ 5

Partager, ça s’apprend?

Texte: Nadia Gagnier, Ph. D., psychologue drenadiapsychologue.com
Photo: Shutterstock

Q: Est-ce normal que le concept du partage soit abstrait chez les jeunes enfants? A-t-on raison d’insister pour leur inculquer cette valeur?

R: Savoir partager n’est pas inné! C’est un comportement prosocial que les enfants doivent apprendre durant les années préscolaires, en étant guidés et encadrés par leurs parents et leurs éducateurs. En fait, ce qui est normal entre 2 et 4 ans, c’est la présence d’une certaine agressivité, qui s’estompera au fur et à mesure que l’enfant apprendra à s’exprimer par le langage et à résoudre les conflits d’une manière plus civilisée. Vous avez raison de vouloir inculquer la valeur du partage, mais vous devez également vous montrer patiente et vous attendre à devoir répéter certaines consignes quelques fois avant qu’elles soient bien apprises. De plus, il peut être sécurisant pour un enfant d’avoir quelques jouets (ses plus précieux) bien à lui, qu’il n’est pas obligé de partager. Ainsi, à la maison, il peut y avoir certains jouets communs à tous les enfants, qui favoriseront l’apprentissage du partage, et certains jouets bien à lui, qui lui permettront de sentir que l’on respecte son besoin de ne pas tout partager.


You may also like

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte