Prolonger le sommeil matinal d’un bébé
/ 5

Prolonger le sommeil matinal d’un bébé

Photo: Shutterstock

Q: Notre fille d’un an se réveille à 5 h du matin. Nous avons pris l’habitude de l’emmener dans notre lit et de lui donner un biberon pour qu’elle se rendorme. Avez-vous un plan d’intervention à nous proposer pour cesser le boire du matin et l’habituer à rester dans son lit?

R: En lui faisant associer son (ré)endormissement à votre présence et à un boire, vous risquez de développer chez elle une dépendance à ces conditions pour se rendormir. Même si cela est plus difficile à court terme, je recommande toujours aux parents d’intervenir de manière à favoriser une autonomie de l’endormissement chez leurs jeunes enfants. Cela signifie d’apprendre à l’enfant qu’il a la capacité de s’endormir seul, sans autres conditions particulières que d’être dans l’environnement sécurisant de sa chambre. C’est ce qui fait la différence entre l’enfant qui se retournera simplement de côté pour mieux se rendormir après un léger éveil nocturne et l’enfant qui réclamera invariablement son parent pour se rendormir suite à un même éveil.

Ma suggestion pour vous: choisissez une période où l’un des parents pourra récupérer son sommeil en faisant une sieste en même temps que l’enfant durant le jour (exemple: un long weekend). Lorsqu’elle s’éveillera le matin, un parent pourra aller la voir pour la rassurer et lui dire qu’elle doit faire encore dodo. Avant de sortir de la chambre, le parent peut lui donner sa couverture ou une peluche pour qu’elle se sente sécurisée. Ensuite, le parent doit sortir de la chambre. Si l’enfant semble bien et joue dans son lit, on la laisse faire en espérant qu’elle se rendorme ou encore qu’elle puisse jouer ainsi une vingtaine de minutes. L’idée est d’étirer le temps avant de la sortir du lit, afin qu’elle comprenne que papa ou maman ne viendra plus la chercher dès qu’elle s’éveillera.

Si elle pleure lorsque le parent sort, il ne faut pas la laisser pleurer trop longtemps (de 5 à 10 minutes maximum). Pour favoriser un bon lien d’attachement, elle doit sentir que vous êtes à l’écoute de sa détresse. Si elle ne parvient pas à se rendormir, vous devrez malheureusement commencer la journée et récupérer votre sommeil avec une petite sieste durant le jour. Il faudra faire une nouvelle tentative le lendemain et les jours suivants. Cela demande de la persévérance, mais à long terme, vous lui rendrez service… et à vous aussi!



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité et de cookies.

J'accepte